Vous êtes ici : Accueil > Recherche > Projets en cours

Programmes en cours

FABLIVING

Fablabs et living labs : méthodes et modèles d'analyse des nouveaux lieux

Financement : Projet émérgent MESHS

2016-2017
Responsable Scientifique : Christine LIEFOOGHE (TVES)
Equipe :
  • GERIICO (Lille3)
  • Hubhouse (Lille1)
  • Polytech Lille
  • CETIC


MOUVE

Mobilité et Usages des Véhicules Electriques, analyse du déploiement des infrastructures de charge dans les Hauts-de-France

MOUVE S vise à étudier la diffusion des bornes des véhicules et les usages qui en sont/seront faits. A cette fin, le projet prévoit la constitution d’une base de données SIG permettant de localiser les bornes et de faire des recoupements avec des couches de données spatiales et socio-économiques afin d’identifier les logiques propres à chaque type d’espace (publics, privés, commerciaux....) dans le but de voir dans quelle mesure celles-ci se recoupent et sont complémentaires. Dans un second temps, le projet prévoit une phase d'enquête par questionnaires et entretiens semi-directifs auprès d’acteurs concernés par la thématique. Cette partie du travail permettra de confronter les politiques et pratiques avec les résultats du travail de terrain et des analyses SIG. Le projet prévoit également des missions de terrain en Norvège afin d’introduire une perspective internationale et d'identifier les leviers qui ont permis à ce pays de mettre en place un véritable « système d’électromobilité ». In fine, le projet vise à produire des recommandations et tirer des enseignements des expériences plus avancées afin d'accompagner le développement en cours de l'électromobilité.  

 

 

The reseach project called « MOUVE » (2017-2018), focuses on the emergence of the electric vehicules’ charge stations accross territories, in a sustainable development approach. The project aims at understanding the way the charge stations are used by drivers. Acting on this idea, the project aims at locating the local charge stations’ network thank to the creation of a data base which will make it possible to compare spatial data with economic and social datas. The main purpose is to analyse how the charge stations are used in each kind of space (public/privates spaces), which should reveals similarities or differences. The interviews of local electromobility actors will allow the project partners to compare the gap there may be between the official mobility strategy and the datas gathered before, during the field analysis. In order to give an international dimension to the MOUVE project, a mission should take place in Norway where the charge stations have been installed since the 1990’s. This norwegian investigation aims at bringing new ideas in France. To fully understand the multiple aspects of eletromobility (territorial, political, technological aspects...) the partnership of MOUVE has to be multidisciplinary : geographers, urban planners and scientists are part of the team.

 

Financement : Programme structurant MESHS 2017dans le cadre du contrat de projets Etat-Region ISI-MESH [Interdisiplinarité-Structuration-Internationalisation]

2017-2018
Responsable Scientifique : Elodie CASTEX (TVES)
Equipe :
  • TVES Llille1)
  • L2EP (Lille1)
  • LVMT (Paris-Est Marne la Vallée)
  •  LTE (IFFSTAR Lyon)


SERVEAU

Projet SERVEAU  : Simulation, Evaluation et Réduction de la Vulnérabilité Énergétique des Aménagements Urbains
 

Financement : Fonds Unique Interministériel d’appui aux projets de R&D des pôles

2012-2015
Equipe :
  • Tribu
  • Ville de Paris
  • TVES
    Charlotte Tardieu, Raphael Nahon ,Olivier Blanpain
  • EIVP
  • Sorgem
  • Ixsane
  • CDI Technologies


COMETA

Projet COMETA (Conception d'Outils et de MEthodes dédiés aux Techniques Alternatives)

 

L’objet du projet COMETA est de réaliser un progiciel dédié aux techniques alternatives aux réseaux d’assainissement. Ce progiciel devra être en mesure d’accompagner le concepteur-décideur de la phase esquisse à celle de consultation des entreprises en passant par celle d’estimation de l’impact des techniques employées sur le fonctionnement du réseau communautaire global. Le projet COMETA en fournissant un tel outil de gestion des eaux pluviales dans le cadre urbain s’inscrit totalement dans les problématiques et concepts d’actualité tels que la désimperméabilisation de l’espace urbain, la reconstruction de la ville sur la ville et la ville intense. 

 


2016-2018
Equipe :
  •  SIAV
  • CDI-Technologies
  • MAGEO
  • IXSANE
  • TVES
    Olivier Blanpain
    Antonin Margier


PEROPALE

Pêche récréative sur le Côte d'Opale : quelles pratiques pour une meilleure gouvernance des littoraux ?

 

La recherche se focalise sur les différentes formes de pêche récréative sur le rivage et dans la limite des deux mille nautiques, et ce sur la portion de la Côte d'Opale allant du Cap Gris-Nez au nord à Equihen au sud; L'objectif final est de contribuer à une meilleure gouvernance des pratiques qui permettrait de concilier au mieux préservation des ressources et maintien d'activités traditionnelles faisant l'objet d'un fort attachement local.

Financement : Programme Littoral - de la Fondation de France

2016-2019
Responsable Scientifique : Hervé Flanquart (TVES)
Equipe :
  • TVES (Université de Lille)
  • LISIC (Université du Littoral et de la Côte d'Opale)
  • LARJ (Université du Littoral et de la Côte d'Opale)
  • DEMEL (Campus de la Mer)


 



COSACO

Quel littoral dans cinquante ans ? Coconstruction de stratégoes d'adaptation au changement climatique en Côte d'Opale

 

Dans le contexte actuel de prise de conscience des effets potentiels du changement climatique sur les littoraux, en particulier sur les côtes basses densément peuplées, ce projet vise à évaluer les impacts potentiels duchagement climatique sur les deux sites littoraux de la Côte d'Opale (région Hauts de France), de porter à connaissance des cartes prospectives de l'évolution du littoral d'ici 2070 auprès de la poûlation et des acteurs locaux, d'impliquer les populations dans une recherche-action afin de mettre en oeuvre une co-construction des stratégies d'adaptation et d'analyser l'acceptabilité sociale des méthodes qui pourraien être mises en oeuvre par les acteurs publics.

Financement : Programme littoral de la Fondation de France
 

2016-2019
Responsable Scientifique : Marie-Hélène RUZ - Laboratoire LOG - UMR CNRS 8187
Equipe :
  • LOG : Marie-Hélène RUZ
  • TVES : Philippe DEBOUDT, Vincent HERBERT, Anne Peguy HELLEQUIN, Florian LEBRETON


RENUROHM

Les réseaux- numériques : un tournant pour l'analyse des relations homme-milieux ? Application au Parc national des Calanques

Depuis une quinzaine d'années , on constate un développement des humanités numériques provoquant l'émergence d'un nouveau champ de recherche interdisciplinaire, la création d'un nouveau corpus de données numérisées et la reconfiguration des pratiques ou des objets de recherche sous l'impact des contenus numériques rassemblés sur le web et les réseaux numériques.

A partir de l'exemple du Parc national des Calanques de Marseille, le projet propose deux objectifs :

  • constituer une base de données de contenus numériques concernant les relations entre le parc national et les populations
  • analyser la contribution des réseaux numériques au rapprochement entre les enjeux écologiques de préservation de la biodiversité, du patrimoine naturel et les enjeux sociaux d'accessibilité et de développement des usages dans les espaces de nature.

Les résultats de ces deux objectifs devraient permettre d'apporter des éléments de réponse aux questions de la recherche en lien avec la participation des populations dans la gouvernance des espaces de nature et les inégalités environnementales en lienavec l'accès des espaces de nature protégés aux populations et aux usages

Financement : LabEx DRIIHM - OHM Littoral-Méditerranée

2016-2017
Responsable Scientifique : Philippe DEBOUDT (TVES)
Equipe :
  • GERIICO (Université Lille3) : Eric KERGOSIEN - Amel FRAISSE
  • TVES (Université Lille) :Christelle AUDOUIT,  Elodie CASTEX, Hervé FLANQUART


INDIGEO

Géographies autochtones : origines, développements et perspectives dans le monde francophone

 

Ce projet s'articule sur une reflexion de fond autour des implications géographiques de l'autochtonie et des modalités de constitution d'un champ de recherche sur la question territoriale autochtone en géographie. Son objectif est de s'interroger sur l'intérêt que revêt l'approche géographique pour le traitement de la question autochtoneet, en retour, d'identifier les apports potentiels de l'étude des dynamiques territoriales autochtones pour la discipline géographique
 

Financement : Programme ANR-ACHN 2015

2016-2019
Responsable Scientifique : Bastien SEPULVEDA (TVES)
Equipe :
  • TVES  : Frédéric DUMONT, Eric GLON, Patrick PICOUET


INDITER - Territoires et territorialités autochtones

"L’objectif principal de ce projet réside dans une mise en débat de l’approche géographique de l’autochtonie. Entendue dans une perspective géographique, l’autochtonie fait appel aux multiples territorialités des peuples autochtones et, par voie de conséquence, à des composantes diasporiques indéfectiblement liées à différentes manières d’être au monde. En ce sens, il n’y a pas une mais des autochtonies qui résultent d’itinéraires et de pratiques à la fois collectifs et individuels. Il s’agira, dans ce projet, d’appréhender les manifestations multiples et complexes des recompositions que connaissent les territoires autochtones aujourd’hui.

Deux journées de séminaire sont envisagées :

  • La première journée (4 mai 2017, à la MESHS, Lille) s’articulera sur le thème « territoires et processus contemporains de territorialisation ».
    Les intervenants pressentis pour cette journée sont : Irène Bellier, Caroline Desbiens, Eric Glon, Irène Hirt
  • La seconde journée (18 mai 2017 à la MESHS, Lille) portera sur le thème « vers des autochtonies Hybrides" ?
    Les intervenants pressentis pour cette journée sont : Béatrice Collignon, Sylvain Guyot, Simon Maraud, Catherine neveu, Bastien Sépulvéda

 

Financement : Programme partenariat MESHS

2016-2017
Responsable Scientifique : Eric Glon et Bastien Sépulvéda
Coordinateur : TVES Lille1
Equipe :
  • Réseau Dialog-Université Laval- Québec
  • IIAC (Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain-Equipe TRAM -UMR 8177-CNRS EHESS)
  • UMR 6042 GEOLAB- Université de Limoges
  • UMR 5319 PASSAGES- Université Bordeaux Montaigne


CREAMIGRANTES (Créativité et Migrations en situation d’encampement)

Appel à projets partenariat 2016

 

Ce projet se structure autour de l'organisation d'un séminaire qui aura pour objectif d’éclairer la place des mondes de la culture et des industries culturelles et créatives dans les situations de migration, d'interroger la place de la recherche scientifique dans les formes d’actions culturelles et de créations engagées dans les « camps » et « campements », ces formes spatiales de la migration et de l’exil contemporain particulièrement visibles dans la région Hauts-de-France. Les séances se dérouleront à partir de septembre 2016.

 

 

Financement : Programme partenariat MESHS
 

2016-2017
Responsable Scientifique : Emilie Da Lage (GERIICO)
Equipe :
  • TVES : Marc DUMONT, Stephanie ESPEJO
  • CIMADE
  • Les 4 écluses


Richesses en partage

Programme de recherche franco brésilien regroupant une quarantaine de chercheursde chercheurs et d’experts sur des terrains situés dans le Nord-Pas de Calais et dans le Minas Gerais (Brésil).
Les thématiques de recherche sont:

  • richesses sociales et culturelles
  • richesses et innovation
  • richesses naturelles et foncières.

La valorisation se fera au travers d'un ouvrage, d’articles scientifiques et d’un film réalisé par deux artistes du Fresnoy et produit par le programme.

 

 

Financement : FAPEMIG (Fondation de soutien à la recherche de l'État de Minas Gerais)
 

2015-2017
Responsable Scientifique : Pauline Bosredon, Frédéric Dumont et Alexandre Diniz
Equipe :

Au Brésil :

  • Université fédérale du Minas Gerais (UFMG)
  • Université Fédérale d'Uberlandia (UFU)
  • Université pontificale catholique du Minas Gerais (PUC Minas)

En France

  • CLERSE, TVES (Lille1)
  • CERIES, PSITEC (Lille 3)
  •  CALHISTE (Université du Hainaut-Valenciennes)
  • Mission Bassin Minier
  • Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains
     


CPER-MARCO (Recherche marines et littorales en Côte d’Opale : des milieux aux ressources, aux usages et à la qualité des produits aquatiques)

Le projet MARCO s’inscrit au sein du projet scientifique du GIS Campus de la mer, sur les axes 1,2 et 3 intitulés respectivement « Fonctionnement des systèmes littoraux et côtiers et biodiversité », «Pêche, aquaculture et leurs valorisations» et « Activités transversales et Politique Marine Intégrée (PMI) ».

 

L’objectif du projet MARCO est de mettre en place une approche originale et innovante pour l’étude du milieu marin, de ses ressources et de la qualité des produits aquatiques dans le cadre d’une dynamique régionale intégrant l’impact environnemental. Il permettra à terme de définir l’ensemble des paramètres critiques pour une gestion adaptée des ressources en adéquation avec la qualité et la sécurité des produits aquatiques pour le  consommateur.

 

Ce projet structurant, multi-laboratoires et multi-organismes, repose sur la mise en place d'instruments et d’outils pour une approche globale de l’étude du milieu marin, de la ressource et de la qualité des produits aquatiques. Pour répondre à ces enjeux académiques et sociétaux, le projet s’articule autour de 6 axes : Observation et évaluation de l’environnement marin, Structure, fonctionnement et dynamique des écosystèmes, Productivité et durabilité des ressources halieutiques et aquacoles, Qualité et sécurité des ressources aquatiques, Vulnérabilité et usages des éco-socio-systèmes marins et littoraux, Ingénierie marine et littorale

 

Financement :  
Contrat CPER

2014_2020
Responsable Scientifique : François Schmitt (LOG), Anne Brisabois (ANSES)
Coordinateur : pour TVES : Caroline Rufin-Soler
Equipe :
  • LOG (Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences, UMR 8787)
  • LISIC (Laboratoire d’Informatique Signal et Image de la Côte d’Opale, EA 4491, Université du Littoral Côté d’Opale)
  • IFREMER (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer)
  • ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
  • TVES : Caroline Rufin-Soler (référente TVES), Christelle Audouit, Philippe Deboudt, Hervé Flanquart, Christophe Gibout, Anne-Peggy Hellequin, Vincent Herbert, Voltaire Louinord


Projet Exploratoire Premier Soutien interdisciplinaire (PEPS)

Espaces et données numérique du patrimoine culturel numérique : topologies et topographies des itinéraires culturels

Descriptif complet dans la lettre TVES n°6

 

Financement :  Université de Lille et CNRS

Responsable Scientifique : M. Severo (Lille3 Geriico)
Equipe :

 

  • Lille3
    STL
    IRHIS
  • Lille1
    TVES
  • Université de Bologne
  • DH Lab Université d'Amsterdam,
  • CVE (Luxembourg)
  • CHOROS (EPFL)


CASTOR

Cartographie Socio-écologique des Territoires d'Occurances potentielles du castor en région Nord Pas de Calais.

 

Financement : AAP-Biodiversité 2014 - Région Nord Pas de Calais
 

2015-2018
Responsable Scientifique : Magalie Franchomme pour TVES
Coordinateur : Yves Piquot - Richard Raymond

Tramenoire

Programme d'étude et de recherche pour le développement de la trame noire de l'agglomération lilloise.

 

Financement : AAP Biodiversité 2014 - Région Nord Pas de Calais

2015-2017
Responsable Scientifique : Magalie Franchomme, Christelle Hinnewinkel pour TVES
Coordinateur : Baptiste Faure (Biotope)
Equipe :
  • Biotope
  • TVES


EUREGIO

Le projet EUREGIO (activités Jean Monnet, programme Erasmus+) s’intéresse aux régions et au régionalisme dans l’Union européenne. A l’heure où se dessinent en France tous les enjeux de la réforme territoriale et où s’affirme dans plusieurs Etats, l’existence d’entités régionales, ce projet nous apporte un bilan du régionalisme et de la régionalisation aujourd’hui en Europe. Il dresse par ailleurs des perspectives d’évolution au regard des contextes économiques et sociopolitiques actuels.


2015-2017
Responsable Scientifique : François-Olivier Seys, Thomas Perrin

Projet CPER - CLIMIBIO

Changement climatique - Dynamique de l'atmosphère - Impact sur la biodiversité et la santé humaine

 

Le projet CLIMIBIO (soumission pour le CPER 2014-2020) est un projet environnemental pluridisciplinaire qui a pour but d’étudier l’évolution de l’atmosphère et du climat, d’analyser les impacts de ces évolutions sur la biodiversité, la qualité de l’air, la santé, la société et d’envisager les perspectives et stratégies d’adaptation à ces changements. A ce titre, le projet proposera des pistes d’atténuation de ces effets en agissant à la source et en s’appuyant sur des outils prédictifs d’aide à la décision.

 

Financement :
  • Etat
  • Région Nord Pas de Calais

2014-2020
Responsable Scientifique : Pascal Desgroux, Xavier Vekemans
Coordinateur : pour TVES : Magalie Franchomme, Séverine Frère
Equipe :
  • Université Lille 1
    Evo-Eco-Paléo, PC2A,LOA, PhLAM, LASIR, LOG, Clersé, ICARE, TVES, LGCgE
  • Université Lille 2
    IMPECS, INSERM 1167 et U995
  • Université du Littoral Côte d’Opale
    LPCA, UCEIV
  • Mines Douai
    SAGE


SYNERGIE

Dans le cadre du programme ITTECOP, le projet SYNERGIE a démarré en janvier 2015 et se terminera en décembre 2017.

Porté par le laboratoire TVES EA 4477, ce projet de recherche réunit

  • quatre laboratoires universitaires du Nord-Pas de Calais
    TVES EA 4477, LGCgE, CERAPS (Universite de Lille)
    Calhiste ( Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis 
  • un bureau d'étude  
  • SNCF réseau
  • RTE
Financement :
  • ITTECOP
  • Cofinancement des partenaires

janvier 2015 - décembre 2017
Responsable Scientifique : Magalie Franchomme
Equipe :
  •  TVES : Magalie Franchomme (MCF), Sylvie Delmer (MCF), Christelle Hinnewinkel  (MCF), Elodie Castex (MCF),  Jean-Baptitste Litot (MCF), Philippe Menerault (Pr),   Marie Laboureur (IGE), Christelle Audouit (IGR).
  • LGCgE : Céline Pernin (MCF), Fabien Grumiaux (MCF), Sylvain Demuynck (MCF).
  • CERAPS : François Benchendikh (MCF).  
  • Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis : CAHLISTE  Guillaume Schmitt (MCF). 

Equipe ASCONIT CONSULTANT

  • Laure Belmont, Purdey Chevalier, Karine Lamarque, Céline Martin, Claire Planchon, Daniel Salomon, Sylvain Willig.​ 


GRHYD-Gestion des Réseaux par l’injection d’Hydrogène pour Décarboner les énergies

La ville de Dunkerque envisage de faire circuler des bus avec un mélange d’hydrogène.

Enquête d’acceptabilité auprès de la population afin de récolter des éléments de vocabulaire qui permettrait de commercialiser ce produit.

 

Financement :  Communauté Urbaine de Dunkerque.

2014 - 2017
Responsable Scientifique : Hervé Flanquart , Michel Carrard
Equipe :
  •  TVES : Séverine Frère, Elodie Castex, Philippe Deboudt