L’ATELIER DES TERRITOIRES : approches transversales

Coordination : Christelle Audouit - Hervé Flanquart

L’objectif de ces ateliers est de renforcer l’approche transversale des objets « Territoires », « Villes », « Environnement  et  Société » développée au sein et entre les deux axes de recherche de TVES, et ce sur quatre thématiques :

  • - Perception, représentaion et territoire
  • - L’essentiel est-il de participer ?
  • - Les frontières ou discontinuités
  • - La territorialisation et déterritorialisation

L’atelier représente entre autres une opportunité méthodologique et / ou épistémologique pour l'ensemble des chercheurs du laboratoire. D’une part, cet atelier ambitionne de développer la réflexion disciplinaire et interdisciplinaire à propos des concepts majeurs, des méthodes qui sont mobilisés par les chercheurs du laboratoire. Le constat est que, au sein même d’une discipline – et a fortiori lorsque plusieurs disciplines scientifiques collaborent (géographes, politistes, architectes, économistes, anthropologues et sociologues) - la signification et le sens des concepts, théories, axiomes et autres modèles mobilisés sont souvent évacués au profit des applications aux terrains et de la démonstration heuristique.
Et d’autre part, il s’agit de faire dialoguer les chercheurs et aussi des chercheurs avec des professionnels travaillant sur des territoires différents afin de réfléchir à la possibilité de passerelles et ponts entre ces objets distincts.
Cet atelier permet de présenter, via le recours à des séminaires, les résultats partiels ou terminaux de travaux portant sur des territoires singuliers pour ensemble questionner la possibilité de la transférabilité des résultats à d'autres terrains de recherche."

Les séminaires JEUDI, JE DEBATS

Programmation de janvier à juin 2017

  Pour connaitre la programmation de janvier à juin 2017, cliquer sur l'image                                                                                                                                                                                                                                                   

Perception, représentation et territoire

Ce séminaire a été animé par Michel Carrard et Hervé Flanquart le 27 novembre 2014

 

"La territorialisation traduit le processus de construction utilisant une approche ascendante (dite bottom-up) ou descendante (dite top-down) ou mixte, mais quoiqu'il en soit, elle provient des politiques publiques (État et/ou élus locaux) dont le processus n'accorde parfois pas de place à la concertation avec les citoyens. Quelle est la place des citoyens dans ce processus ? Comment fait-on vivre ces territoires sans arène de concertation? Quelle durabilité peut avoir ce type de territorialisation?

 

"La résilience urbaine, entre mémoires et pratiques" ( Antoine LE BLANC - TVES, MCF ULCO)

"Perception et représentations d’une destination touristique : le cas de Naples" (Christine SALOMONE -Doctorante - TVES Lille1 ).

 

 

L'essentiel est-il de participer ?

Ce séminaire à été animé par Maryvonne Prévot et Lucie Morère le 12 mars 2015

 

Après l’exposé des divers outils de la démocratie participative utilisés dans le cadre de projets urbains ou de gestion des espaces protégés, le débat s’est orienté sur les failles de la démocratie participative, ainsi que sur la façon dont les populations développent une alternative à la participation, à travers la constitution d’associations qui interpellent les pouvoirs publics. Une partie du débat a débouché progressivement sur le positionnement du chercheur dans la recherche-action, lorsque celui-ci travaille sur les outils de la démocratie participative : est-ce du militantisme ? De la recherche objective ? Qui influence qui ? Comment ? etc.


«Les enjeux de la participation des habitants pour une association
environnementale lilloise" (Christelle HINNEWINKEL- TVES - MCF Lille1).

«Des outils numériques collaboratifs au service des territoires et des populations :
approches méthodologiques et d'expérimentations territoriales»,(Franck BODIN TVES - MCF Lille1).

Les frontières ou discontinuités

Ce séminaire a été animé par Patrick Picouet et Thomas Perrin le17 septembre 2015

À l’issue de ces présentations, le constat est le suivant : la construction socio-culturelle se décline en une diversité de discontinuités. Le débat a permis de distinguer ce qui relève strictement des frontières et ce qui relève plus des discontinuités territoriale, temporelle, culturelle…


« Sur les frontières du camp de réfugiés palestiniens de Bourj el Barajneh à Beyrouth» par (Nicole TABET - doctorante, TVES Lille 1).

«Des Odyssées contemporaines : les parcours de soins d’enfants roms» par Julie Montoya (doctorante, CLERSE Lille 1)