LE BLANC Antoine

Présentation

Maître de conférences
Géographie
ULCO

Tél. : 03 28 23 70 26
Mail : alb@univ-littoral.fr - antoine.le.blanc@free.fr

Résumé de la recherche

  • Fonctions d'encadrement et responsabilités :

Directeur du département de géographie et de sciences de l’aménagement, Université du Littoral Côte d’Opale

Vice-Président du Comité National Français de Géographie en charge des Relations Internationales depuis 2012 (conventions bilatérales, projets internationaux, organisation de la Nuit de la géographie)

Membre du CNU, section 23
Responsables de conventions interuniversitaires (Erasmus)

 

  • Thèmes de recherche : 

Mes travaux de recherche concernent la thématique des risques, essentiellement en rapport avec le milieu urbain. Si, au cours de ma thèse, j’avais étudié la gestion du risque sismique dans les villes italiennes patrimoniales, j’ai ensuite élargi ces recherches à d’autres risques, notamment les risques industriels et technologiques, et à d’autres terrains, notamment le Dunkerquois. Dans une perspective comparatiste (avec des comparaisons internationales autant que possible), j’essaie de montrer comment évolue la science des risques d’un point de vue théorique mais aussi opérationnel, en lien avec les territoires et les sociétés qui les habitent. Depuis 2009, je m’intéresse particulièrement à la notion de résilience et à son applicabilité sur les territoires à risques. Les perceptions des risques et les processus de mémoire constituent l’entrée principale de mes travaux sur les risques. Depuis 2013, j’ai élargi ces recherches aux risques sociaux et à la création de territoires spécifiques liés à ces risques, en travaillant sur les pratiques spatiales du sport gay et lesbien.

 

Mots-clés : Risques – Résilience – Aménagement urbain – Patrimoine – Mémoire – Sport – Genre.

  • Participation à des projets de recherche :
  • -Membre du Groupe de Recherches Irénée ZWARTEROOK
  • CLIMIBIO (2014-2019). Projet CPER-FEDER portant sur l’évolution de l’air et de l’atmosphère dans le contexte du changement climatique, et sur la perception de ces évolutions par les habitants de la région Hauts-de-France.
  • GRHYD (2012-2016). Projet concernant de nouvelles formes d’énergie, pour le transport et pour le chauffage des bâtiments, avec phases de test dans le Dunkerquois. Projet en partenariat avec l’entreprise GDF Suez, la Communauté Urbaine de Dunkerque, et l’ADEME.